24 mars 2008

le scrabble du Tud Goémon

Rouleau d’écorce de bouleau N°14

Rouleau retrouvé dans un sac de peau sous le banc de nage du curragh

Les règles en sont simplifiées car Tud Goémon aime bien s'amuser mais il déteste perdre au jeu, alors pour commencer, on décide d'un commun accord, sur sa suggestion, de ne pas compter les points. Et cela vaut mieux si on ne désire pas voir voler plateau et jetons par-dessus les têtes ! Chacun joue à son tour et pose un mot comme on le pratique habituellement. Seulement les mots admis sont ceux qui le sont par tous les joueurs présents, sachant qu'à la fin de la partie chacun des joueurs devra rédiger une courte histoire les reprenant tous. Ainsi peuvent être acceptés les verbes conjugués, des prénoms, des mots étrangers, des onomatopées par exemple. De même, l'ortaugrafe peut laisser à désirer selon les connaissances des joueurs en la matière. Toutes les lettres du jeu doivent être posées, même si les derniers mots doivent être recherchés en commun.

Keridwen se prête de bonne grâce au scrabble du Tud Goémon car ça lui change un peu de ses longues soirées solitaires en tête à tête avec la lune. Pour la partie narrée ici, quatre joueurs ont participé, peut être en trouverez-vous trace sur d'autres supports, blogs ou rouleaux d'écorce de bouleau. Vous pouvez aussi vous prêter au jeu et laisser trace de votre imagination en commentaire.

Voici la liste des mots de la partie jouée une nuit de pleine lune, de grande marée et de tempête :

  • poing
  • tie

  • nouveautés

  • cobra

  • jouer

  • caillées

  • pas

  • eh !

  • trek

  • pendait

  • Hi !

  • tau

  • noyé

  • ridées

  • alu

  • ah !

  • larver

  • ein

  • tonnes

  • faxa

  • lit

  • gnome

  • tamis

  • fêtes

  • Dewi

  • miellées

  • F.A.Q.

  • boucs

  • muez

  • énervé

Et voici la petite histoire rédigée par Keridwen, grignotant ses tartines beurrées le lendemain matin de la partie :

Quelles nouveautés pour les fêtes de Beltaine, Ein le gnome, allait-il proposer cette année ? D'un pas décidé, le poing sur la hanche, il se lança sur le chemin qui mène au repère de son ami Dewi. Un vrai trek ! La longue route à parcourir lui laissa le temps de réfléchir.

"Ah ! pensa-t-il, allons-nous jouer à sauter au-dessus d'un feu de joie ? Rien de nouveau à ce jeu, hélas, on le pratique chaque année !"

Il arriva un peu énervé à la cabane de Dewi. Celui-ci habitait entre les racines d'un vieux gros chêne, sous un tau fait de feuilles brunes et dorées cousues entre elles par des aiguilles de pin et tendu sur une armature constituée des os du squelette de bras de chauve-souris.

"Eh ! Bien le bonjour ami !" dit le gnome en entrant sous l'abri. "Salut à toi, cher Ein ! Que nous vaut ta visite si loin de chez toi ?". "Hi !" s'exclama le cobra aux reflets d'alu qui pendait au-dessus du lit. "Do you want use me like a tie ?" demanda-t-il au gnome ahuri (nota: Keridwen est très peu à l'aise avec la langue anglaise parlée par ce cobra).

"Merci bien, non, sans façon. Dewi, je suis noyé d'incertitudes au sujet des fêtes de Beltaine. Je ne sais quoi faire pour innover un peu.

_ Oh ! N'en fais pas des tonnes ! Un jeu du feu, où chacun saute par-dessus fera l'affaire.

_  Justement, le conseil du village m'a chargé de trouver quelque chose d'inhabituel.

_ Hum. Laisse-moi réfléchir.

Et Dewi sorti deux bols qu'il posa sur la table et emplit de savoureuses caillées miellées passées au tamis. Leur surfaces blanches et ridées allécha le gnome qui pour le coup en oublia sa requête.

"Muez ! dit le cobra. Faites une course de mue. Beltaine est la fête du printemps, c'est la bonne saison pour ce jeu.

_ Pff ! répondit Ein, autant jouer à saute-boucs !"

Vexé, le serpent retourna se larver sur l'édredon.

"Ecoute, ami, décida tout d'un coup Dewi, je vais poster une F.A.Q. sur mon blog pour susciter quelques idées auprès de mes lecteurs.

_ Excellent ! se réjouit le gnome.

Rasséréné, il put s'en retourner au village où quelques jours plus tard il constata que Dewi avait tenu parole. Il copia la F.A.Q. et la faxa à son tour à son réseau de contacts. Eurent-ils beaucoup de répnses ? L'histoire ne nous le dit pas. Cependant aujourd'hui, force est de constater qu'on joue toujours à saute-moutons par-dessus le feu à chaque fête de Beltaine.

   

Posté par KeridwenChaudron à 23:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur le scrabble du Tud Goémon

Nouveau commentaire