12 janvier 2007

Tartiflette de poireaux en risotto au Darley

Prenez une bonne botte de vos poireaux du jardin, les fendre, leur couper les racines et le vert flétri, les passer sous l’eau, les secouer et les ciseler. Les faire transpirer sur un peu de graisse du canard tué à Noël sur un feu doux. Les saler pour accélérer le processus et poser le couvercle sur la marmite pour qu’ils fondent un peu dans leur vapeur.
Puis couvrez de riz rond de Camargue ou d’Italie et mouillez petit à petit avec du jus de viande, celui du canard s’il en reste ! ou du rôti, peu importe c’est selon votre goût et ce que vous avez en réserve. Un peu d’eau claire pour compléter. Il faut mouiller petit à petit et régulièrement. Eviter d’aller sur Second Life pendant la cuisson du riz. Sinon, dès que l’odeur de brûlé atteind la périphérie de Second life, précipitez-vous à la cuisine. Sauvez ce qui peut l’être dans une autre marmite. Quand le riz est cuit, ajoutez une bonne dose de crème fraîche de vaches nourries à l’herbe. Versez dans un plat à gratin. Taillez le fromage de Monsieur et Madame Darley en petites tranches à répartir sur la surface du plat. Si vous habitez le Grand-Bornand, préférez le reblochon au Darley.
Quelques minutes à four tiède le temps de taper la recette et mettre le couvert. Servez avec un bon cidre bouché débouché frais.

Posté par KeridwenChaudron à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tartiflette de poireaux en risotto au Darley

Nouveau commentaire