13 octobre 2006

Rouleau d’écorce de bouleau N°1

 Rouleau retrouvé dans un sac de peau sous le banc de nage du curragh 

bouleau_pierre

 

Le chaudron de Keridwen

   

j’ai été soleil, j’ai éclairé la lune et je suis née poussière de la terre
dans la bruyère j’ai poussé trop vite, et sous les embruns pas assez haut
j’ai été un jeune pin sur la lande
mes aiguilles ont couvert les fougères insolentes
et mon ombre celle des arbres voisins
j’ai été l’écureuil, le chat des bois élastique
et le vent m’a relâché
j’ai été le cheval clair doré Melygan
mes galops endiablés ont secoué les rochers de la grève
et j’ai sauté avec les moutons d’écume les blanches vagues
de mes sabots rapides j’ai parcouru l’Europe et les terres lointaines
le vent a soufflé à mes oreilles, cours ! et il m’a oublié
j’ai plongé
je suis devenue sirène et mes yeux verts l’innocent ont brûlé
j’ai été île, roc, volcan et lumière
puis l’éclair de mon regard s’est voilé
je suis le monstre des mers
devenue ocean, les petits du poisson je les ai enfantés
je suis devenue poule, sous mon aile les ai couvés
Eog le bondissant saumon savant je fus ensuite, et même pédant
puis j’étais Artio la mère ourse terrible qui mène à la chasse ses guerrières étoiles
je redevins bouleau, Keridwen à peau blanche, le beorc runique qui renaît, recommence
le beth mystique, le 2 de la maison, porte ouverte sur l’avenir
et j’ai porté le chamane au plus plus haut de mes branches fragiles
il est redescendu et maintenant il danse
plus jamais je ne porterai sa transe
et Bleiz le loup gris en sa forêt profonde
marche de son pas infatigable et lent son chemin solitaire
sans laisse sans collier si le vent le permet il deviendra chêne
il abritera le terrier et le nid
et dans ses feuilles chantera la blanche corneille

   

Posté par KeridwenChaudron à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Rouleau d’écorce de bouleau N°1

Nouveau commentaire